Erwann Le Chevalier

Une enfance en centre-Bretagne, dans le pays de Loudéac, a installé définitivement les sonorités de la musique bretonne dans les oreilles d’Erwann. Il le dit lui-même : « j’ai grandi dans les fest-noz » !
Son père étant lui-même chanteur en Gallo, et ayant participé au « collectage des chants traditionnels du pays de Loudéac » dans les années 70. Le respect de la culture bretonne et des traditions des musiques populaires l’a poussé à faire un passage en tant que danseur en cercle celtique à St Caradec, et la participation à des concours de danse bretonne dans la confédération Kendalc’h.
Ce n’est donc logiquement qu’après une adolescence en École de musique, quelques débuts à la guitare folk, et une rencontre avec l’un des membres du groupe « Bizibul » à savoir Jean-marc Jaglin (frère de pascal), il décide, à leur demande, de se mettre à la guitare basse afin de les rejoindre sur les scènes des beaux Fest-noz des années 90, partager la scène avec des groupes comme Carré Manchot, Loaned Fall, Skolvan, Skeduz, Pevar Den et Strobinel… En 2000, le groupe se disperse.
C’est en 2006, après la rencontre avec le violoniste Yves Fesselier et le talabadeur Paul Guénec, qu’ensemble le projet de Kas Digas se met en place… Puis, très tôt, Julien Fessan les rejoint, Pascal, Thom, Gunther … Aujourd’hui, après plusieurs musiciens passés dans le groupe, la structure se stabilise, pierre le lann et anaïs Bouffort sont une valeure sûre qui font que l’énergie se démultiplie !
Depuis, en plus de Kas Digas, il parcourt les routes avec le groupe : « your Welcome », Jazzy-bluezzy
-rock… Et d’autres projets pops rock se mettent en place en 2016, pour une sortie en 2017.
Mais une chose est sûre : le monde de la musique traditionnelle fera toujours partie de son univers !